PRESENTATION

Les Salons de la FENELEC (Elec expo, EneR Event, Tronica Expo) sont aujourd’hui un hub régional favorisant la promotion des secteurs, le transfert du savoir-faire, la liaison Nord-sud et l’ancrage de la politique de partenariat Sud-Sud initié par SM le Roi Mohammed VI que Dieu le Glorifie.

Le Haut Patronage dont ont été honorées les éditions 2012, 2013, 2015 et 2016 est un gage de confiance qui les propulsant au rang des grands Salons internationaux.

Nos Salons jouissent également des égides de quatre Ministères et de l’accompagnement de Maroc Export, OFEC, ONEE, MASEN, OFPPT et IRESEN.

Durant les sept dernières années, la FENELEC mène des actions structurantes dans différents domaines notamment la formation, la normalisation, la réglementation, l’amélioration du climat d’affaire et du développement à l’international.

ELEC EXPO

Le secteur de l'industrie électrique occupe une place importante au niveau de l'industrie Marocaine, compte tenu de son implication avec les différents secteurs économiques.

Le secteur électrique présente de réelles perspectives de développement, favorisées notamment par :


• Les programmes d'habitat social et l'amélioration des conditions de vie du monde rural ;
• Le développement du secteur de l'automobile, contribuant à l'épanouissement des filières telles que les faisceaux de câbles et les accumulateurs électriques ;
• Les projets d'envergure prévus par l'ONE, notamment la construction de plusieurs centrales électriques ;
• La pénétration progressive des marchés Africains ;
• La volonté du gouvernement de développer le secteur des énergies renouvelables.

A signaler également que les entreprises du secteur exploitent de nouveaux débouchés en Afrique, notamment au sein des pays Subsahariens (Sénégal, Cameroun, Côte-D'ivoire, Gabon, Guinée Equatorial, Mali, Togo, Bénin,.) dont le déficit en matière d'électrification est important. Ainsi, plusieurs entreprises se sont orientées vers le marché africain pour exporter leur savoir-faire et les produits électriques qui ont fait preuve de qualité.

TRONICA EXPO

Le Maroc conforte sa position en tant que nouveau centre mondial de l’industrie électronique, spécialement la conception et la fabrication des puces électroniques.

L’industrie électronique avait été déterminée dans le cadre du Plan Emergence, comme l’un des métiers mondiaux du Maroc, permettant de booster son industrialisation et son offre exportable.

Le Royaume commence à attirer de plus en plus, d’acteurs de référence mondiaux de l’industrie électronique.

Pour cela, le Maroc avait crée un cadre incitatif fait d'avantages fiscaux, d'aides à l'installation couvrant le foncier et les infrastructures de bases, la formation de ressources humaines qualifiées et des offres de financement bancaires.

Par comparaison des coûts entre le Maroc et le sud de l’Europe : le Royaume se distingue par un coût de main d’œuvre de -50 %, un IS de -100% (pendant 5 ans), pour arriver à des coûts totaux de -30%.

EneR EVENT

Dépourvu de ressources énergétiques conventionnelles et engagé dans la voie du développement durable, le Maroc est obligé de s'orienter vers la recherche et le développement des énergies renouvelables, propres et respectueuses de l'environnement.

Les énergies renouvelables participent à hauteur de 4% au bilan énergétique national et sont à l’origine de prêt de 10% de l’énergie électrique, grâce à l’effort important de mobilisation de la ressource hydraulique ainsi qu’à l’effort d’implantation des premiers parcs éoliens

En effet, le Maroc dispose d'un important potentiel en énergies renouvelables, notamment pour le solaire et l'éolien en particulier au niveau des zones côtières qui portent sur 3.500 km :
• Solaire : Un rayonnement moyen de 5 kWh/m²/ j ;
• Eolien : Un potentiel éolien de plus de 6000 MW ;
• Petite Hydraulique : Un potentiel significatif pour les microcentrales hydrauliques: plus de 200 sites exploitables;
• Biomasse : 9 millions d'hectares de forêts.

La politique « énergies propres » est en marche avec des objectifs ambitieux : 12% de mix énergétiques et 12% d’efficacité énergétique en 2020